04 Mars 2021

Depuis le début de sa carrière chez BOURBON, en 2008, Akram Boubaker n’a cessé d’évoluer. En tant que responsable du projet Vessel Operational Model, cet ancien second capitaine est aujourd’hui directement impliqué dans le déploiement du programme Smart shipping, qui vise à garantir des opérations plus sûres, plus efficaces et rationalisées. Portrait.

Ayant fait ses classes à l’Académie Navale de Tunisie, Akram Boubaker débute sa carrière maritime en tant qu’élève officier pont chez BOURBON. Au gré de ses multiples embarquements sur des AHTS, des PSV ou des MPSV, il engrange de l’expérience et finit par être promu second capitaine. Lorsque le programme Smart shipping est déployé à bord des navires, Akram y voit une nouvelle opportunité d’évolution de carrière et postule à une fonction de Change officer : « Avec mon background de marin, je connaissais les leviers permettant de gagner en productivité, je me sentais donc tout à fait légitime pour intégrer l'équipe de Change Officers ! » Six mois plus tard, la création des postes de DSSO (Deployment Shore Support Officer) résonnera comme une nouvelle opportunité à saisir : « j’étais en charge de la formation du personnel aux nouveaux standards et du suivi des innovations, je préparais et formais en amont les marins aux changements qu’ils allaient vivre au cours de leur embarquement. J’étais en quelque sorte le support sur lequel ils pouvaient s’appuyer en toute circonstance. » Akram est aujourd’hui responsable d’un des projets du programme Smart shipping, Vessel Operational Model : « L’objectif de ce projet est de rendre le travail à bord plus simple afin de réduire les coûts opérationnels. » déclare-t-il.

« Mon rôle est de garantir le bon déploiement des applications à bord des navires, en fournissant un support post-déploiement et en proposant des formations additionnelles aux shipmanagers. J’assure également le développement des derniers outils à mettre en place, comme le « Maintenance Scheduler »* par exemple, de la spécification des objectifs jusqu’au produit final. Dans ce contexte, la communication au sein de l’équipe est capitale. Il faut entretenir une bonne dynamique, faire preuve d’écoute et avoir une bonne capacité d’adaptation pour être capables de se remettre en cause en fonction des circonstances. C’est ma vision de la gestion du changement ! » conclut-il.

*Outil digital permettant la planification des tâches de maintenance à bord.

Les coulisses de Bourbon