07 Novembre 2019 9:00

Le chiffre d’affaires ajusté du 3ème trimestre 2019 s’élève à 177,7 M€ (164,3 M€ en consolidé) en repli de 3,2 % par rapport au 2ème trimestre

  • Le chiffre d’affaires ajusté du 3ème trimestre 2019 est en baisse de 3,2 % par rapport au trimestre précédent, particulièrement impacté par les maintenances programmées des navires construits en série et par la baisse d’activité du Subsea.
  • La rationalisation de la flotte se poursuit reflétant d’une part la remise en service progressive de navires et d’autre part la mise en œuvre du plan de cession & destruction des navires non stratégiques.
  • Le taux d’utilisation moyen est en légère baisse à 53,8 % contre 54,7 % au 2ème trimestre 2019 affecté par les maintenances programmées ainsi que les réallocations de navires sur les zones stratégiques.
  • Les tarifs journaliers moyens sont en baisse de 1,7 % impactés par le segment Subsea, notamment la fin de deux contrats d’affrètement long terme en Inde.

« La reprise du marché est réelle mais les efforts de réactivation et de maintenance des navires construits en série pèsent sur les taux d’utilisation et le chiffre d’affaires. Dans un contexte particulièrement difficile pour l’entreprise, la mobilisation des équipes a été forte pour maintenir le service rendu aux clients. La signature d’un accord de coopération sur 3 ans avec l’un de nos plus grands clients pour le déploiement de notre programme Smart shipping en Angola est à ce titre un symbole fort », déclare Gaël Bodénès, Directeur Général délégué de BOURBON Corporation.

 

(a) Données ajustées :

L’information financière ajustée est présentée par Activité et par Segment sur la base du système de reporting interne et de l’information segmentée interne utilisée par le principal décideur opérationnel pour piloter et mesurer la performance de BOURBON (IFRS 8). Le reporting interne (et donc l'information financière ajustée) enregistre les performances des co-entreprises opérationnelles sur lesquelles le groupe exerce un contrôle conjoint selon la méthode de l'intégration globale. Par ailleurs, le reporting interne (et donc l'information financière ajustée) ne tient pas compte de la norme IAS 29 (Information financière dans les économies hyper inflationnistes), applicable pour la première fois en 2017 (rétroactivement au 1er janvier) à une co-entreprise opérationnelle située en Angola.