Bonne résistance de l’excédent brut d’exploitation à 168,5 millions d’euros
Le Résultat Net Part du groupe s’élève à 41 millions d’euros au 1er semestre 2010

Paris, le 31 août 2010

« L’activité de BOURBON est focalisée sur les services maritimes à l’offshore pétrolier et nous avons rapidement augmenté notre flotte en prenant livraison d’un navire Supply tous les 12 jours. Le marché de l’offshore pétrolier est en bas de cycle, avec des taux moyens journaliers en baisse depuis la fin de l’année 2008 qui sont restés faibles durant le premier semestre 2010 », déclare Jacques de Chateauvieux, Président Directeur Général de BOURBON.
« De par sa flotte innovante et à forte productivité, susceptible de faire baisser les coûts des clients, BOURBON a maintenu ce semestre un taux d’utilisation de ses navires satisfaisant, à près de 80%. Dans ce marché défavorable, la baisse de l’excédent brut d’exploitation s’explique, notamment, par la faible progression du chiffre d’affaires et la croissance des coûts d’exploitation liée au nombre important de navires entrés en flotte.
Par ailleurs, la croissance des amortissements et la charge d’impairment des 16 vraquiers, dont les cessions sont destinées à financer le plan « BOURBON 2015 Leadership Strategy », se traduisent par un résultat opérationnel en fort retrait.
Au vu du succès de la flotte BOURBON auprès des clients, BOURBON sera parmi les premiers à bénéficier de la reprise du marché offshore, déjà perceptible et qui devrait se renforcer tout au long de l’année 2011. Nous sommes ainsi confiants dans la bonne réalisation des objectifs du nouveau plan BOURBON 2015. »

 

Consultez la transcription

L'activité de BOURBON est focalisée sur les services maritimes à l'offshore pétrolier, secteur dans lequel l'augmentation de notre flotte a été constante, la société prenant livraison d'un navire tous les douze jours. Dans ce bas du cycle du marché de l'offshore, le niveau des taux moyens journaliers a baissé depuis la fin de l'année 2008 et est resté à ce niveau pendant le premier semestre de l'année 2010.

 

Cependant, du fait d'une flotte innovante et à forte productivité, susceptible de faire baisser les coûts des clients, BOURBON a conservé un taux d'utilisation de ses navires satisfaisant, à plus de 80%, au cours des six derniers mois. Dans ce contexte de marché défavorable, la croissance du chiffre d'affaires des navires BOURBON pour la Division Offshore s'est ralentie, alors que les coûts d'exploitation sont en progression avec l'augmentation des navires en service dont le nombre est passé de 326 à fin juin 2009, 357 fin décembre 2009 et 388 fin juin 2010. En conséquence, l'excédent brut d'exploitation a baissé de presque 30 millions d'euros par rapport au semestre précédant pour atteindre 125,7 millions d'euros. Compte tenu de l'augmentation des amortissements, le résultat d'exploitation est en baisse de 54% et s'élève à 40,9 millions d'euros.

 

Pendant ce semestre, l'activité Vrac de BOURBON a produit des résultats satisfaisants, en ligne avec la bonne tenue du marché des frets, et a enregistré en début d'année des plus-values de ventes de navires. Cependant, en relation avec la cession annoncée de 16 vraquiers, dont l'objectif est de permettre un financement équilibré du plan " BOURBON 2015 Leadership Strategy ", il a été enregistré une perte de valeur de la flotte cédée de 34,3 millions d'euros conduisant à un impact net négatif d'environ 13 millions d'euros sur le premier semestre 2010.

 

Pour BOURBON dans son ensemble, le chiffre d'affaires du semestre s'est élevé à 490,4 millions d'euros, en progression de 6% par rapport à celui du semestre précédent. L'excédent brut d'exploitation hors plus value atteint 146,6 millions d'euros, soit une baisse de 18,4 millions d'euros pour les six premiers mois de l'année.

 

Le résultat opérationnel s'établit à 39,4 millions d'euros, soit une baisse de 57% par rapport au deuxième semestre de 2009. Le résultat net part du groupe du semestre est ainsi de 41 millions d'euros contre 73,1 millions le semestre précédent.

 

Au cours du semestre écoulé, les investissements bruts se sont élevés à 341 millions d'euros, dans la continuité de la réalisation du plan Horizon 2012. En particulier, la mise en service des Bourbon Liberty confirme le succès de ces navires destinés au renouvellement de la flotte de l'offshore continental.

 

Du fait de la persistance des conditions de marché défavorables dans l'offshore et de la prise en compte de l'écart de la valeur de la flotte de vraquiers dès ce premier semestre BOURBON a connu un résultat financier particulièrement faible sur les six premiers mois de 2010. Cependant la qualité de la flotte Offshore de BOURBON, l'amélioration des taux d'utilisation des navires, déjà perceptible pour fin 2010 et qui devrait se poursuivre en 2011, la confiance de nos clients et l'engagement de tout notre personnel sont les bases de notre confiance dans la progression attendue de résultats de l'entreprise au cours du semestre à venir.

 

Je vous remercie

VIDÉO DE LA CONFÉRENCE

Vidéo de la conférence et présentation complète synchronisées