06 Novembre 2015

Chaque année, les navires de transport de personnels de la flotte BOURBON transportent plus de 2,5 millions de passagers. Avec leur capacité de transport de 25 personnes, les Surfers de la série 1800 opèrent partout dans le monde, notamment en Afrique de l’Ouest et en Asie. Bienvenue à bord, pour découvrir les moindres détails de la  de la passerelle du navire.

Après avoir cliqué sur la photo, retrouvez la description de chaque équipement ci-dessous.

1 - Public address

Ce micro permet au pilote de s’adresser aux passagers ou au matelot, pour annoncer l’arrivée prochaine, informer du chargement d’un colis, etc.

2 - Commande de climatisation du navire

3 - Radio intégrée

4 - Sondeur vidéo

Cet appareil donne la profondeur et le relief du fond marin. C’est un des équipements radio-électriques obligatoires imposés par le pavillon.

5 & 5bis - Commande et écran de la caméra nocturne infra-rouge

Utilisée lors des transferts de personnels se déroulant de nuit. Le joystick permet l’orientation de la camera à 360° et son élévation.

6 - Ecran du radar

Permet au pilote de visualiser toutes les informations à 360°, de jour comme de nuit : les contours de la côte, la présence d’autres navires, etc. Il couvre un rayon de 48 miles nautiques1 tout autour du Surfer. Cet équipement est également obligatoire.

7 - Tableau de commande des principaux équipements électriques

Eclairage machine / local passagers / plage avant, ventilateurs machines, commande de pompe de cale, etc.

8 - Tableau de commande des batteries

Permettant notamment au pilote de vérifier leur tension.

9 - Assistance de barre

Comparable à la direction assistée d’une voiture, elle permet de manœuvrer plus facilement la barre du navire. Sur ce type de Surfer, la manœuvre s’effectue en orientant des tuyères directionnelles relativement lourdes, l’assistance est donc indispensable.

10 - Tableau de démarrage et surveillance du groupe électrogène

Permet d’avoir du 380V, du 220V ou du 24V, toutefois a bord d’un Surfer 1800, tous les appareils de navigation fonctionnent sur du 24V.

11 - Centrale de détection incendie 

Grace aux capteurs disposés dans tous les locaux fermés (gazoil, machine, etc.), cette centrale alerte le pilote en cas d’incendie à bord du Surfer.

12 - VHF portable obligatoire (GMDSS - Global Maritime Distress and Safety System)

Destinée à être utilisée uniquement en cas d’évacuation du navire. Permet de contacter n’importe quel navire ou avion équipé de VHF.
Les Surfers sont également équipés d’une VHF de travail, utiliser en opération pour entrer en contact avec le client, la plate-forme, le grutier, etc. (non visible sur la photo).

12bis - Batterie au lithium de rechange  de la VHF portable

13 - Tableau de commande des feux de position

Lors d'operations nocturne, un Surfer est éclairé par un feu rouge à babord, vert à tribord et blanc à l’arrière et à l’avant. Ces 4 feux de position sont doublés par un feu de secours. Ce tableau permet d’actionner tous les feux qui équipent le navire (feu de mouillage, feu de capacité de manœuvre, etc.).

14 - Commande de gaz des moteurs principaux

15 - Barre du navire

16 - Console de commande du canon d’incendie FiFi2

17 - Compas magnétique (en position fermée)

Cet appareil indique le Nord. Outil essentiel de navigation, il permet de suivre un cap.

18 - Tableaux de commande moteur

Equippé du bouton de démarrage, les alarmes de température d’eau, de pression d’huile, de tension de l’alternateur, le compte-tour, etc.

19 - Indicateur d’angle de barre

Cet outil donne la position des jets.

20 & 20bis - Jauge indiquant le niveau de gazoil

Les 2 moteurs d'un surfer peuvent contenir jusqu'a 2 x 1650 l de gazoil.

21 - Indicateurs de position de pelles hydrojet

Si l’aiguille est dirigée vers le haut, le navire peut avancer, si c’est vers le bas, le navire peut reculer.

22 - Boitier de commande des pelles

23 - Lecteur de carte électronique fonctionnant avec son propre gps

24 - Ampèremètres

Indique la consommation instantanée en ampère/h, pour chacune des 2 batteries.

25 - Commande du lave glace, des essuie-glaces et de la corne de brume

26 - Alarme de température haute des durites d’échappement

Les moteurs d'un surfer sont refroidis à l’eau douce, elle-même refroidie à l’eau de mer. L’eau douce transite dans le moteur grâce à une pompe. Si cette pompe a une avarie, il n’y a plus de réfrigération. Les capteurs des durites d’échappement déclenchent alors une alarme.

 

1Soit 88 kilomètres.

2Fire Fighting

Les coulisses de Bourbon