22 Février 2017

Du 17 au 19 janvier 2017, le Bourbon Evolution 801 a effectué une opération de redémarrage de puits pour le compte de TOTAL sur le champ OFON au Nigéria. Une première pour BOURBON qui, fort de cette réussite, ne compte pas en rester là.

Alors que le contrat devait durer une vingtaine de jours, l'équipe BOURBON / Entrepreneur (pour l'exécution de l'opération) a réussi son premier well clean-up en une trentaine d'heures. Fermé il y a 6 mois avec un tampon de boues et de saumure, le puits devait être remis en production. TOTAL avait donc fait appel au Bourbon Evolution 801, équipé pour l'occasion de capacités de stockage supplémentaires, de pompes centrifuges et de séparateurs d'hydrocarbures, l'opération se faisant habituellement depuis une plate-forme. « Il a d'abord fallu se connecter au puits via la plate-forme OFD1 » explique Thibault Marion, commandant du Bourbon Evolution 801« Puis, les vannes ont été lentement ouvertes, en mesurant progressivement la pression en sortie. Avec TOTAL, nous avions envisagé un scénario de démarrage autonome ou par stimulation (gaz lift) ». Une fois la connexion vers le réservoir ouverte, la pression dans le puits était suffisante pour chasser le bouchon liquide sans aide extérieure : le navire a alors recueilli 60 m3 de saumure, de boues et de crude oil (pétrole) mélangés puis les a débarqués à quai. Lorsque le crude oil a représenté 95 % du mélange, le puits a été reconnecté sur les lignes de production. Une évaluation complète des risques avec TOTAL a été effectuée pour examiner toutes les éventualités et notamment le rayonnement thermique et le bruit émis par la torchère si celle-ci devait être allumée pour traiter le gaz associé à la production du puits. « Une attention particulière a été accordée à la prévention d'émission de gaz et d'hydrocarbures liée à cette opération spécifique. La coopération entre TOTAL, BOURBON et l'entrepreneur a conduit à une opération efficace et à un redémarrage du puits. »

" Ce que l'on peut retenir de cette opération, c'est la grande flexibilité et la capacité d'adaptation de nos équipes à un nouveau type d'opération et à des contraintes qui ont évolué au cours des heures."
HéLèNE BUTATBOURBON EVOLUTION 801 PROJECT MANAGER


FLEXIBILITÉ ET CAPACITÉ D’ADAPTATION DES ÉQUIPES

La préparation de l'opération au travers d'une étude des procédures - du réservoir, en passant par le puits, la plate-forme et le navire, avec une attention particulière portée aux vannes de sécurité - et d’une évaluation des risques faite en amont à terre, la présence à bord de personnel HSE et d'un équipage expérimenté a permis la réalisation de cette opération dans les meilleures conditions. Doté du plus haut niveau de positionnement dynamique (classe 3), le Bourbon Evolution 801 possède une grue à compensation active de houle de 150 t, un pont de 1 000 m2  de surface et peut accueillir 105 personnes à bord. L’innovation principale a été de placer sur le navire des équipements, auparavant installés pour l’occasion sur la plate-forme, et donc réduire la durée de l’intervention tout en augmentant son niveau de sécurité.C'est cette superficie dégagée sur la plateforme et transférée sur le navire qui est spécialement innovante. « Ce que l'on peut retenir de cette opération, c'est la grande flexibilité et la capacité d'adaptation de nos équipes à un nouveau type d’opération et à des contraintes qui ont évolué au cours des heures » explique Hélène Butat, Project Manager du Bourbon Evolution 801« Nous avons repoussé les limites de nos domaines de compétence et avons beaucoup appris ». Dans ces périodes difficiles, la diversification des activités est un atout indéniable et ce premier well clean-up réussi pourrait bien ouvrir de nouvelles portes à BOURBON.

 

 

Les coulisses de Bourbon