01 Mars 2016

La mer c’est sa vie, son horizon. Et c’est chez BOURBON que Pascal Robidou assouvit cette passion depuis plus de 11 ans, en tant que commandant. Depuis Mai 2015, il officie sur le Bourbon Crown, un AHTS DP2 193 t, avec un équipage de 17 personnes.

« Notre dernière mission en date, c’était la démobilisation d’une barge mise en place depuis un an et qui allait être mise à l’arrêt par l’exploitant, c’était à 40 milles des côtes nord de l’Angola », explique-t-il à peine revenu à terre, au terme de neuf jours d’opérations au large. « Nous devions récupérer les 16 lignes de mouillage auxquelles la barge était arrimée, par 350 à 400 mètres de fond », précise le commandant Robidou, ravi d’avoir mené à bien cette mission sans la moindre anicroche. Il faut dire confie-t-il que, « travaillent avec moi de très bons marins, c’est une équipe bigarrée, très bien équilibrée faite de jeunes gens passionnés et d’officiers experts, un mélange très réussi dont je suis fier et qui m’apporte chaque jour ce que j’aime, le plaisir de naviguer ensemble, tout simplement ».

 

Déjà prêt à repartir, il reste, malgré ses 35 ans de carrière, toujours fasciné par l’univers maritime. Né dans une famille de marins-pêcheurs de Granville (Manche – France), il devient matelot à 19 ans, patron-pêcheur à 25 puis rejoint BOURBON à peine franchi le cap de la quarantaine, après un passage aux Terres australes et Antarctiques Françaises, puis une première expérience dans le Supply Offshore, chez Fish d’abord, puis Care - Seabulk Offshore pendant 9 ans, entreprise précurseur de Bourbon Offshore Greenmar. Ce qui l’attache à son métier, c’est bien sûr « le besoin absolu de naviguer », mais surtout la fierté de commander de beaux bateaux.

« Mon équipage est constitué à la fois de jeunes gens passionnés et d’officiers experts, un mélange très réussi dont je suis fier et qui m’apporte chaque jour ce que j’aime, le plaisir de naviguer ensemble »
Pascal RobidouCommandant

 

« Chez BOURBON, j’ai eu de la chance, reconnaît Pascal Robidou, on m’a offert de beaux navires dont deux flambants neufs, le Bourbon Alexandre et le Bourbon Ruby ». Principalement des AHTS, dont il s’est fait une spécialité au fil du temps. Le levage d’ancres, la pose de matériels lourds, le remorquage… c’est son pain quotidien et celui de ses marins, tous unis par cette même passion. « Malgré la prise de pouvoir de la technologie dans beaucoup de domaines où seul l’humain avait naguère sa place, cela reste un métier fantastique », confie Pascal Robidou, qui n’a nullement l’intention d’en changer… on ne se refait pas…

Les coulisses de Bourbon