14 Avril 2016

Maxim Churkin, commandant du Bourbon Liberty 319, décrit l’opération de barge-handling et de remorquage de la barge d’habitation Seven Antares, au large des côtes angolaises, réalisée par 3 navires AHTS de BOURBON.

Une opération de handling et de remorquage d'un équipement offshore consiste à déplacer et positionner cette installation d'un lieu à un autre. Tout au long de l’année 2015, BOURBON a effectué des Rig Moves et déplacements de barges sur un champ pétrolier géré par Chevron, en Angola. La barge d’habitation Seven Antares, longue de 120 mètres, a été amarrée à une profondeur de 350 mètres au large du Bloc 14. L'objectif de la mission était de déplacer la barge à 19,5 miles nautiques de sa position initiale.

la sécurité avant tout

Ces opérations doivent être réalisées en conformité avec les normes de sécurité les plus strictes. Avant l'opération de gestion et de remorquage en tant que telle, les principales étapes sont l'évaluation des risques, l'analyse de la sécurité de la tâche et la coordination entre tous les navires sous contrat. C'est à ce moment-là que sont prises les décisions importantes : vitesse de remorquage, planification et distribution des tâches, briefing de l'équipage, etc.

« Ce type d'opération d'ancrage-désancrage est considéré comme extrêmement complexe. La concentration et la coordination nécessaires sont extrêmes, à la fois sur le pont et sur la passerelle, pour garantir le déroulement fluide et sûr de l'opération. »
Maxim ChurkinCommandant du Bourbon Liberty 319

Opération de barge-handling

 

Cette opération a nécessité 3 navires AHTS, à savoir le Bourbon Crown, le Bourbon Liberty 319 et le Bourbon Liberty 224, auxquels des tâches précises ont été attribuées : décrochage et récupération des amarres, accrochage du bout de remorquage à la pantoire de la barge.

 

Le déplacement vers la destination finale a été réalisé par le Bourbon Crown, un navire AHTS DP2 d'une puissance de traction de 193 t. La vitesse de remorquage a été ajustée afin d'arriver sur place à 6:00 le lendemain matin, pour réaliser toutes les opérations d'ancrage-désancrage en journée : le positionnement de la barge en coordination avec la personne chargée du déplacement de celle-ci ; et le raccordement des amarres aux ancres pré-installées.

défis

Le déplacement de cette barge a nécessité une véritable expertise, en raison des opérations extrêmement spécifiques qu'elle impliquait, notamment : la présence simultanée de 2 câbles sur le pont (celui de la barge et celui de l'ancre) et l'installation de bouées médianes et de transpondeurs de localisation sur les amarres, à des longueurs précises afin de ne pas compromettre le schéma d'ancrage.

Les facteurs peuvent varier en fonction du type d'équipement offshore déplacé. Dans le cas d'une barge d’habitation, les difficultés peuvent par exemple venir de la profondeur d'amarrage, de la taille de la barge, de la distance à parcourir jusqu'à la destination finale… et bien sûr des conditions météorologiques, de l'emplacement, etc. Tous ces paramètres doivent être pris en compte. Ce type d’opération nécessite donc un équipage expérimenté pour garantir la sécurité de tous et répondre aux exigences du client.

Barge-handling
  • Barge-handling : la coordination est la clé du succès
  • Barge-handling : la coordination est la clé du succès
  • Barge-handling : la coordination est la clé du succès
  • Barge-handling : la coordination est la clé du succès
Les coulisses de Bourbon