20 Octobre 2014

BOURBON s’appuie sur la standardisation de sa flotte et de ses équipements pour rationaliser ses opérations de maintenance et en optimiser les coûts. Objectif : des navires fiables et disponibles pour une plus grande satisfaction client. Un moyen : le « Plug & Play ».

Centraliser la maintenance préventive

Les opérations d’échange standard, dites « plug and play », permettent de remplacer des équipements cruciaux - tels que moteurs, alternateurs ou propulseurs - dans des délais très courts. La bonne gestion des stocks relatifs à ces équipements est essentielle.

La standardisation permet l’optimisation :

  • des coûts de construction, d’achats et de logistique,
  • de la disponibilité des pièces détachées,
  • des temps de carénage.

Au sein des équipes achats, logistique et techniques, nos experts travaillent avec l’ensemble des filiales opérationnelles du groupe, notamment avec les équipes commerciales. Cette étroite collaboration permet de centraliser et de planifier les périodes de maintenance au plus près des besoins des clients.

" Les échanges standards nous permettent de minimiser les temps d’immobilisation de nos navires tant dans le cadre d’une maintenance planifiée qu’en cas de panne inopinée. "
Stéphane BURGAUDDirecteur Général de Bourbon Docking

Optimiser les arrêts techniques non planifiés

Les actions de maintenance curatives menées par le groupe sont réalisées via un réseau local d’experts basés dans nos BOURBON Repair Centers.  

Nos équipes techniques travaillent auprès de chantiers partenaires et gèrent des stocks de pièces critiques standards et mutualisables répartis au plus près des zones d’opérations. Nous pouvons ainsi nous montrer très réactifs et optimiser le temps d’immobilisation d’un navire lors d’un arrêt non planifié.

Le « Plug & Play » est aujourd’hui au centre des opérations de maintenance des grandes séries de navires du groupe telles que les Bourbon Liberty, les Bourbon Evolution 800 ou les Bourbon Explorer 500, qui disposent de nombreux équipements en commun.

La qualité des arrêts techniques planifiés et la gestion des stocks de pièces critiques permettent de réduire de façon significative la fréquence et la durée d’immobilisation des navires en maintenance. BOURBON peut ainsi annoncer un taux de disponibilité technique de près de 95% !

Interview

Benoit Vrignaud - Technical Superintendent à Dubaï

" L’échange standard consiste à retirer tout le matériel usagé pour le remplacer directement par du matériel neuf ou reconditionné. Cela permet de réduire le stress pendant l’arrêt technique et de travailler dans un environnement plus favorable : ainsi rééquipé, le navire est immédiatement opérationnel ; quant au matériel usagé, il est reconditionné en atelier pour servir ensuite à de nouveaux échanges standards. Le reconditionnement en atelier se fait à un taux horaire plus faible qu’à bord et limite également le nombre d’intervenants à gérer durant l’arrêt technique.

Cette pratique permet d’améliorer la disponibilité du navire puisque les nouveaux moteurs ou alternateurs mis en place seront plus fiables que des équipements révisés à la hâte, sous la pression d’un planning d’opérations toujours plus exigeant. "

 

Les coulisses de Bourbon