17 Décembre 2014

Trond Haukås a rejoint BOURBON en 2005. Né dans une famille de marins, il a d’abord été pêcheur et a travaillé pendant 10 ans sur les palangriers au large de la Norvège. À l'âge de 30 ans, il a repris ses études et a tout de suite intégré Bourbon Offshore Norway en tant que matelot.

" En Mars 2015, je vais célébrer mes 10 ans d’ancienneté au sein de BOURBON. J’ai navigué à travers le monde sur des navires de réserve, des remorqueurs, des PSV ou encore des AHTS. J’ai la chance d'avoir eu l'occasion de travailler avec d’excellents collègues, très dévoués ".

Son désir d’accomplir des grandes choses l'a conduit au poste qu’il occupe aujourd’hui : maître d’équipage - ou bosco - sur le Bourbon Rainbow. Pour devenir maître d'équipage il n’est pas nécessaire de faire des études spécifiques ou de suivre une formation de mise à niveau. La volonté, l'expérience, les compétences interpersonnelles, la confiance accordée par le commandant, ainsi que le soutien de l'entreprise sont les éléments clés qui mènent à ce métier.

" J’apprends tous les jours et je continue à développer mes compétences dans le domaine. Les défis sont très différents en fonction des opérations et des zones, que ce soit en mer du Nord, en Afrique de l'Ouest ou dans un climat froid, comme celui de la Russie. "

Coordonner les opérations entre la passerelle et le pont

Le travail de Trond est multifacettes. D'une part, en tant que membre d'équipage, il travaille en étroite collaboration avec le second capitaine dans le cadre de la planification quotidienne de l’ensemble des travaux de maintenance et s'assure de leur bonne d'exécution. Le second, le maître d'équipage et les matelots se réunissent au début de chaque mission pour anticiper les priorités en la matière. Cette collaboration amène des idées et des échanges constructifs. Il sait qu'il peut compter sur une équipe solide et soudée, capable de travailler en synergie.

" Notre ancien commandant, Tom Petteresen et notre second, Morten Reite, se sont tous les deux rendus à Ningbo, en Chine, lorsque le Bourbon Rainbow y a été construit. Leur présence et leur engagement dans le suivi du chantier ont été d’une grande aide pour l’ensemble de l’équipage, nous permettant à tous d’appréhender au mieux cet équipement de pointe ".

D’autre part, en tant que chef des opérations sur le pont, il travaille en collaboration avec l’équipage de pont et assure la liaison avec le second. Avant toute opération, le commandant ou son second communiquent les informations nécessaires au maître d'équipage et aux matelots. Au quotidien, son rôle consiste à veiller à la sécurité des membres d'équipage, à la bonne utilisation des EPI et à déclarer les cas de non-conformité et les presqu’accidents.

Cap sur de nouveaux défis

Très ambitieux, Trond s’est également vu confié une deuxième mission : pilote de MOB-boat (bateau de sauvetage). Il a suivi une formation organisée à terre et a participé à un entrainement pratique pour obtenir le certificat requis. Son rôle consiste à être prêt à intervenir rapidement et en toute sécurité en cas d'urgence, à assurer la liaison et à travailler en étroite collaboration avec la passerelle.

Pour améliorer sa réactivité, il s’entraîne régulièrement en mer afin d’acquérir l'expérience nécessaire et être prêt le jour-J à accomplir sa mission de la manière la plus sûre. " Le navire peut aussi fonctionner comme un navire de réserve près d'une plate-forme. Nous préparons alors le bateau de sauvetage afin d’être prêts à intervenir rapidement en cas de chute par-dessus bord ", explique-t-il.

BOURBON est une société dans laquelle Trond apprécie réellement de travailler, notamment pour sa déontologie. " Grâce à l’excellente coordination du personnel et à l’implication de tous, les pièces du puzzle s’emboitent parfaitement, la sécurité est assurée et le service aux clients est garanti ! "

Les coulisses de Bourbon