24 Mars 2016

Aloysius Ogu est pilote de ROV à bord du Bourbon Trieste, navire MPSV de la flotte BOURBON. Une fonction qui nécessite des compétences non seulement techniques, mais aussi interpersonnelles. Témoignage.

Aloysius Ogu a 34 ans. Il est diplômé de l'Université fédérale de technologie au Nigeria en Ingénierie informatique et électronique, et en Technologie de gestion de projet. Il termine actuellement un diplôme en ingénierie sous-marine à l'université Robert Gordon, au Royaume-Uni. Il est membre du Conseil pour la Régulation de l’Ingénierie au Nigeria, de la Société Nigérienne d’Ingénierie, et de l’institut Britannique des Ingénieurs Agréés.

Après avoir obtenu son premier diplôme, il a commencé à travailler comme ingénieur en informatique et en télécommunications pour l’entreprise Nigerian Integrated Services, puis pour une filiale nigériane d’une société d'ingénierie sous-marine spécialisée dans les services pétroliers et gaziers. Avant de rejoindre BOURBON, il a travaillé pour un groupe britannique de services sous-marins à bord du MPSV Bourbon Emerald pendant 4 ans. Depuis octobre 2014, il occupe le poste de pilote de ROV à bord du MPSV Bourbon Trieste.

« Les robots sous-marins (ROV) sont des robots de pointe avec des capacités humaines et mécaniques, utilisés dans l'industrie du pétrole et du gaz pour les interventions sous-marines. Alors que l'industrie s'attaque à des environnements sous-marins plus difficiles, les ROV deviennent des outils d'autant plus importants pour le forage, l'inspection, la maintenance et la la réparation, (IMR) des puits et pipe-lines sous-marins et l'inspection et le développement offshore.

Les ROV peuvent travailler à des profondeurs plus grandes que les plongeurs, et dans des conditions plus sûres, en étant contrôlés depuis la surface, ils sont très performants pour garantir la sécurité opérationnelle. Tous les pilotes de ROV à bord du Bourbon Trieste sur lequel je travaille actuellement sont des pilotes et techniciens formés au plus haut standard et sont très expérimentés, autant en ce qui concerne l'aspect technique que l'aspect opérationnel des robots. Nous travaillons avec des ROV de la classe Ultra Heavy Duty (UHD). »

« La part la plus difficile et la plus intéressante de mon travail est celle qui consiste à assurer ma propre sécurité, celle de mes collègues et celle des visiteurs extérieurs. Lorsqu'on travaille à de grandes profondeurs, la gestion du risque est essentielle. Il n’y a jamais deux opérations identiques. »
Aloysius OguPILOTE DE ROV PILOT À BORD DU BOURBON TRIESTE

Pilote de ROV pour BOURBON

« Le Bourbon Trieste est sous contrat avec Total Uptream Nigeria, principalement en tant que navire IMR. Nous travaillons sur les champs pétroliers Akpo et Egina, à une profondeur de 2 000 mètres. Notre activité régulière se compose d'activités telles que la prospection, la mise en place de balises, l'entretien sous-marins des équipements offshore, l'assistance au forage, et autres interventions sous-marines. Les tâches spécifiques réalisées par les ROV incluent par exemple l'assistance à l'installation des conduites hydrauliques (HFL) et des câbles (EFL) pour raccorder les structures sous-marines, telles que les têtes de puits (Christmas trees), les distributeurs, les jumpers, etc. »

Le rôle du pilote de ROV inclut la maintenance, le pilotage, le lancement et la récupération du ROV, de sa mobilisation à sa démobilisation, en respectant toutes les précautions et normes de sécurité.
« Je suis avant tout chargé de m'assurer que le ROV est en état de marche, en le soumettant à une maintenance adaptée et régulière. Je m'occupe également de l'inventaire et des mises à jour, et d'autres travaux administratifs demandés par mon superviseur, afin de m'assurer que nous ne sommes jamais à court de pièces de rechanges. Un outil spécifique est nécessaire pour chaque tâche, et l'ensemble de l'équipement doit être en bon état lorsque nous en avons besoin. Cela signifie que nous devons anticiper sur la maintenance et l’installation générale et spécifique.

De ce fait j’ai besoin de travailler avec l'ensemble de l'équipe, et de préparer les opérations en fonction des spécifications du client. C'est-à-dire qu'avant chaque tâche de ROV, tout doit être prêt conformément au plan de travail, et qu'il faut respecter à la lettre la procédure déterminée à l'avance : visites de maintenance, lancement, pilotage, navigation, manipulation et récupération.

La préparation, l'exécution et le suivi sont gérés du pont à la passerelle. Ce sont des éléments essentiels de chaque opération afin d'améliorer la gestion des risques. Avant chaque opération, je prends part à une analyse de la sécurité de la tâche et à une réunion Tool Box Talk, afin de revoir et maîtriser les  précautions de sécurité. J'effectue des contrôles de pré-plongée, je nettoie l'objectif de la caméra du ROV, et j'effectue toutes les autres préparations de dernière minute. L'atelier dédié aux ROV se trouve sur le pont et dispose de tous les outils et équipements électriques et mécaniques nécessaires. »

 

Aloysuis Ogu

 

Travailler en Équipe

Comme indiqué auparavant, Aloysius fait partie d'une équipe composée d'un pilote ROV sénior (que l’on nomme aussi Ingénieur Subsea), d'un superviseur ROV, et sous la supervision d'un superintendant ROV. Cette équipe communique avec le commandant du navire, le représentant du client, mais aussi avec l'ensemble de l'équipage sur le pont et sur la passerelle. L’équipage est doublé, pour garantir un planning 24h/24, car les opérations se déroulent souvent nuit et jour.

Cela représente des quarts de 12 heures, pendant 5 semaines en continu à bord. « L'un des aspects intéressants du travail est le fait que nous travaillons dans une ambiance multiculturelle. Le mélange des nationalités et des origines fait partie de notre quotidien. A bord du Bourbon Trieste, je travaille par exemple avec des collègues brésiliens, croates, français, italiens, sud-africains et américains. »

« J'apprécie l'organisation et la gestion chez BOURBON, car elles donnent aux collaborateurs de véritables opportunités pour progresser sur le plan professionnel au sein d’un groupe multiculturel. Avec le soutien de mes supérieurs, mais aussi grâce à la formation à bord et à terre, mes objectifs sont d'acquérir de l'expérience, et de gravir les échelons un par un, comme cela se pratique dans le groupe : pilote de ROV sénior, superviseur, maître de chantier, etc. »

Les coulisses de Bourbon