15 Janvier 2016

En tout juste 8 mois d’opérations en Méditerranée pour l’association humanitaire Médecins Sans Frontières (MSF), le Bourbon Argos a assuré en 2015 le sauvetage de plus de 12 000 migrants, pour 75 interventions effectuées. Le navire a aujourd’hui rejoint un port chypriote.

"L’équipage et les équipes de MSF doivent trouver les mots justes pour leur expliquer que tout va bien, qu’ils sont sains et saufs."
Ruslan VoznyukCommandant du bourbon argos

Aussi impressionnant soit-il, le bilan des opérations de sauvetage menées par le Bourbon Argos ne traduit pourtant qu’imparfaitement l’ampleur de la tache réalisée par les membres de Médecins Sans Frontières (MSF), assistés par l’équipage du navire. Pendant de longs mois, il a fallu gérer l’aspect technique des opérations, mais aussi et surtout l’aspect humain, avec ces populations vulnérables qu’il a fallu à la fois secourir, accueillir, rassurer et réconforter. "L’équipage et les équipes de MSF doivent trouver les mots justes pour leur expliquer que tout va bien, qu’ils sont sains et saufs, sous protection. Nous les apaisons, leur fournissons de l’eau, de la nourriture, des vêtements, et leur prodiguons les premiers soins en cas de besoin." explique le Commandant Ruslan Voznyuk.

Dans ce contexte, BOURBON a fait don de 30 000 € à Médecins Sans Frontières, permettant à l’association de couvrir les frais relatifs à l’achat de gilets de sauvetage et de couvertures de survie pour protéger les réfugiés du froid.

Au cours de ces opérations, inhabituelles pour un navire dédié à l’offshore, l’équipage a accompli son devoir en assurant avec professionnalisme la sécurité de la navigation et des personnes.

Avec le durcissement des conditions climatiques, les opérations de sauvetage se sont aujourd’hui raréfiées, entrainant ainsi l’arrêt des interventions.

Retrouver notre interview avec le Commandant Ruslan Voznyuk au cours des operations en septembre dernier

Les coulisses de Bourbon