15 Décembre 2015

La grande majorité de la flotte de navires supply de BOURBON est équipée du positionnement dynamique (DP), technologie permettant un contrôle automatique de cap et de position. Dans un objectif de développement continu des compétences, une formation vient d’être mise en place, axée sur le management technique et opérationnel de cette flotte. Explications.

En fonction du profil des participants, cette formation d'une journée permet d'assister ou de gérer de façon sûre et efficace les opérations des navires DP conformément aux nouveaux standards de l’industrie.

Elle s’adresse prioritairement à des opérationnels - operations managers, managers HSE, responsables technique, chefs de projets, etc. - qui ne sont pas forcément marins mais ont besoin de comprendre le DP dans le cadre de leurs fonctions, même s’ils ne le pratiquent pas directement. 

« Pour comprendre nos objectifs en matière de positionnement dynamique, il nous a semblé pertinent de revenir sur le chemin parcouru par cette industrie et sur les incidents qui ont pu se produire »  précise Anthony Grande, Superintendant DP et formateur. " C'est pourquoi la formation démarre par les avancées historiques qu’a connues cette technologie, avant d’aborder la question du cadre réglementaire suivi par nos clients dans l’élaboration de leurs structures offshore et les écarts qui existent avec les règles que nous appliquons à la construction et à l'utilisation de nos navires ».

La partie théorique de la formation décrit les composants du système et les capacités des navires DP.  Les participants peuvent ainsi se familiariser avec les éléments techniques, leur utilisation concrète, ainsi que les conséquences des défaillances du système et le concept de redondance. Les exemples et exercices permettent de mettre la théorie en pratique et de définir les capacités du DP au cours d'une analyse de risque nommée « Risques définissant les limites et opérabilité » (HAZOP).

3 QUESTIONS à UN PARTICIPANT : JULIEN BOUCARD, INGENIEUR SUBSEA

Pourquoi souhaitiez-vous être formé au DP ?
J.B. : Je ne suis pas un marin de formation, je n’ai donc qu’une connaissance partielle du DP, acquise principalement au cours de mes missions offshore. Cette formation m’a permis d’acquérir une vision générale des systèmes, transmise qui plus est par un vrai spécialiste.

Dans votre fonction, en quoi une expertise DP est-elle importante ?
J.B. : Les opérations Subsea se déroulent sur des navires DP2 ou DP3. Leur bon déroulement est précisément lié au positionnement dynamique, indispensable pour que le navire ne bouge pas. Il faut donc que nous maitrisions autant que possible cette technologie, ses atouts comme ses limites.

Que retirez-vous de cette formation ?
J.B. : Au-delà d’une meilleure connaissance globale, elle va nous permettre de mieux gérer les risques, par une meilleure anticipation, et de mieux faire correspondre nos exigences opérationnelles aux capacités DP des navires.